Pourquoi le parc de la Baronne ?

Pourquoi le parc de la Baronne ?

Le général baron Jean THOMAS habitait Ars Laquenexy. Il était célèbre pour avoir défendu Sarrelouis (Allemagne) en 1815 et donné au général LANGERON, officier français passé au service du Tsar, qui le sommait de se rendre cette fière réponse :  » Les malheurs de ma patrie n’ébranleront jamais la fidélité que je lui dois. Ma conduite ne sera jamais dirigée que par le sentiment de ma propre conscience. Je ne suis point imitateur ».

A 55 ans en retraite, il épousa la fille FABER DE HOHENSINGEN, président de la cour de Metz. Comme elle décéda en 1828, il reprit du service comme commandant du département de la Creuse. En 1833, il se retira définitivement à Ars Laquenexy pour s’occuper d’agriculture et produire de la garance, plante exotique importée en France au moment du blocus continental. Le général résidait aussi à Metz, 64 rue Mazelle. C’est là qu’il mourut et son corps fut inhumé à ARS LAQUENEXY.

Le général résidait aussi à Metz, 64 rue Mazelle. C’est là qu’il mourut et son corps fut inhumé à ARS LAQUENEXY.
Le château du baron construit en l’emplacement du lotissement du parc de la Baronne, a accueilli des prisonniers russes pendant la guerre de 14/18.
Acheté par la famille GUERBER, il était en ruine après la première guerre mondiale. Les derniers murs ont été démolis en 1968 pour permettre la construction des premières maisons de l’actuel lotissement du Parc de la Baronne

Petite anecdote :
Lors de la rénovation de l’église en 1848, un registre ouvert dans la commune fait le recensement des dons des paroissiens pour mener à bien ces travaux
Mr X 3 jours de travail
Mr Y 2 jours de travail

A la fin du registre on trouve cette annotation : « Tous les paroissiens même les plus humbles ont participé à la rénovation de l’église sauf le baron THOMAS. »

 

tombeau-baron

Le tombeau du Baron Thomas fut érigé en son temps sur l’actuelle place en face de la mairie

 

chateau-baron

Une des rares photos où l’on aperçoit la toiture du château du Baron (avec ses chiens-assis). Photo prise lors des obsèques du Général de Vaugrenant en 1919.