François Rigaux

François RIGAUX – Les barques du Village

- Où habites-tu ?
– Moi, je demeure Ars Laquenexy
– Ah! là où il y a les pommes
– Non moi c’est le village juste avant
– Je ne vois pas
– Mais si le village où il y les barques
– Ah! Oui, je connais effectivement.

C’est ainsi que dans les années 60 les jeunes Ars Laquenexois situaient leur village au cœur du pays messin. Il ne s’agissait pas d’un mirage, les barques fabriquées par Monsieur RIGAUX n’étaient pas échouées le long de la route nationale, mais exposées pour retenir l’attention de l’automobiliste de passage.

François RIGAUX a commencé très jeune à construire des barques avec son oncle tout près de la Moselle. Charpentier de métier, il s’installe avec sa famille dans notre village en 1960, 37 rue principale. Il construit deux barques, qu’il dépose, faute de place, devant son habitation. Dans la journée, les barques sont achetées par une entreprise de la région.

A partir de cet instant François RIGAUX s’est attaché seul à poursuivre son activité saisonnière qui l’occupe de mars en septembre, n’utilisant pour matériaux que des bois de chêne, frêne, sapin et du contre-plaqué marine. Avec beaucoup d’expérience, il travaille environ une semaine sur une embarcation, sans compter la peinture et les finitions. Pour assembler montants, travers avec les flancs et le fond, 400 vis sont nécessaires sans compter les boulons.

Les barques fabriquées dans la localité sont vendues dans les départements environnants à des pécheurs, chasseurs et des collectivités.

En octobre 1981, monsieur François RIGAUX a fait don d’une barque pour un concours organisé au profit de Noël de Joie.

Monsieur François RIGAUX a cessé son activité dans le courant des années 80. Il n’expose plus le fruit de son labeur le long de la route nationale.

De ce fait les gens n’ont plus de repère. La preuve en est que tous les ans, en automne, nous ne comptons plus le nombre d’automobilistes, cherchant dans notre localité, les jardins fruitiers de Laquenexy, pour acheter des pommes…