MERCY propriété de l’armée française

 

L’Armée française prend possession du château en y installant de 1968 à 1977 la XVIème brigade mécanisée. Quatre généraux se succèdent à son commandement; les généraux RICHARD, MULLER, BLEY et d’ASTORG. En 1977, le 1er Corps d’Armée fusionne avec la VIème Région militaire. Le Commandement de l’Artillerie prend ses quartiers au château de MERCY. Les généraux FAVERDIN, BONMATI, D’HULST, BARASCUD, MARTINIE et DELISSNYDER s’y succèdent.

Le 1er juillet 1990, le commandement de la 1ère Armée Française s’installe à MERCY, sous les ordres du général COT. L’Etat Major de la Brigade de Renseignements et de la Guerre Electronique fut la dernière unité à occuper le château.

Mis en vente par le Ministère de la Défense, l’édifice et le domaine ont été achetés par la Communauté d’Agglomération de Metz-Métropole.
C’est sur ce domaine qu’ont été construit le nouvel hôpital de Mercy et le pole femme-mère-enfant. Le château lui-même est en vente.