1870: nouvelle destruction du château

Le Baron ROMUALD De MANDELL vend MERCY le 12 Septembre 1855 au vicomte MAURlCE du COETLOSQUET, né en 1836, fils du vicomte JEAN-MAURICE du COETLOSQUET et de CAROLINE de WENDEL, morte en 1837, de l’illustre famille des maîtres de forge.

Les COETLOSQUET qui jouissent d’une très importante fortune, font le plus grand bien dans le pays. Les idées des agronomes (suppression des jachères, remembrement des parcelles, sélection des espèces et des semences, usage des engrais, mécanisation) sont expérimentées avec bonheur par quelques grands propriétaires éclairés, dont les COETLOSQUET.

1870 : année terrible pour METZ et sa région qui vont connaître 48 ans d’annexion allemande. Le château sera le lieu d’actes de bravoure durant le siège où les seules actions françaises consistent en coups de main pour récupérer des vivres dans les vi11ages autour de METZ.