I. Architecture extérieure du château

Références stylistiques

001-reference-stylistiqueEmpruntant ses références stylistiques à toutes les époques du gothique finissant au 18ème siècle avec quelques éléments « art nouveau* », le nouveau château de MERCY se veut le témoin du bon goût des français et le symbole de la résistance à l’occupant dans le domaine des arts dans tous ses détails

 

La résistance voulait se faire sentir dans tous les détails. La variété de la toiture s’ajoute à la richesse décorative de la façade. Les pavillons sont coiffés de dômes carrés à lanternon. L’avant-corps central est couvert d’un toit brisé en pavillon.

002-vue-exterieure-verriere

 

De dimensions imposantes sur un plan rectangulaire avec de nombreux décrochements correspondant au côté de la façade principale, à un avant-corps central et deux pavillons latéraux, sur l’autre façade, un corps central encadré de deux avant-corps et de deux ailes, la construction présente une certaine lourdeur.

 

Les façades du château de Mercy

003-facades

Les deux façades sont à trois niveaux de lucarnes. L’ensemble est animé par la forme et la décoration des baies où se mêlent linteaux droits en plein cintre en arc segmentaire. La décoration de la façade est ornée de cariatides supportant la corniche de l’avant-corps central. La lucarne est couronnée du phénix renaissant de ses cendres symbole de la résistance, ou d’amours ailés.

004-facades005-facades

Ces deux statues toujours situées sur la façade principale font penser à ATLAS, un Titan révolté contre les dieux, condamné à soutenir sur les épaules la voûte du ciel. Ces statues dégagent un sentiment d’expression (la fatigue, la souffrance) et de mouvement.

 

006-facades

Que représente cette statue située sur la façade principale en léger contrebas à la gauche du phénix? Cette statue fait penser à la traditionnelle Table de la Loi. Mais il est fort possible que cette statue ne soit que CLIO, l’historienne représentée généralement tenant les tablettes et le stylet.

 

 

 

007-facades

Cette statue est située sur la façade principale à la droite du phénix en léger contrebas. Elle tient une lyre, cet instrument de musique à cordes pincées en usage chez les Anciens. Cette statue doit représenter une Muse, une des neuf déesses grecques qui présidaient aux arts libéraux. En l’occurrence, ici, il s’agirait de POLYMNIE, muse de la poésie lyrique.

008-facades

La lucarne est couronnée du phénix renaissant de ses cendres. Cette statue est tout un symbole. Elle représente la renaissance du château après sa destruction en 1870, signification d’autant plus renforcée par la présence de flammes qui sous le phénix dévorent le château, canon, fusils, épée, baïonnette, casques dont un casque à pointe allemand. Ce phénix a d’autres significations, notamment celle de l’espoir de la LORRAINE de redevenir française mais aussi celle de l’espoir du redressement français.

 

009-facades

Il faut remarquer l’expression de la méduse située au dessous et à gauche du phénix. Son expression peut être différemment interprétée: la peur, la terreur. Elle semble aussi lancer un cri d’interrogation. Elle semble aussi demander vengeance.

 

Chaque clé de fenêtre est un chardon lorrain. La devise de la LORRAINE n’est­- elle-pas le chardon accompagné de cette devise: « Qui s’y frotte, s’y pique! »

012-facades010-facades